La Chambre d'Ambre

Back Vous êtes ici : Accueil Livres, films, etc. Deux soeurs pour un roi de Justin Chadwick

Livres, films, etc.

Deux soeurs pour un roi de Justin Chadwick

Deux soeurs pour un roi (affiche)
Le titre français de ce film sorti en 2008 ne me donnait guère envie. "Deux sœurs pour un roi" ? Ça faisait un peu série B... (Le titre original "The Other Boleyn Girl" est autrement plus sérieux).
Mais, appréciant Natalie Portman et Scarlett Johansson, qui ont joué dans de très bons films, je me suis finalement laissée  tenter.
Eh bien, je ne regrette pas. Certes, ce n'est pas le film du siècle, mais ça se laisse regarder, je dirais même que c'est assez plaisant (surtout si on s'attend à ne pas aimer).

"Je serai sombre, française, à la mode et difficile ; vous serez douce, ouverte, anglaise et belle. Quelle paire nous formerons ! Quel homme pourrait nous résister ?" (Anne Boleyn)

Ce film est une adaptation du best-seller de Philippa Gregory, qui revisite l’Angleterre d'Henry VIII à travers les yeux de Mary Boleyn, sœur d'Anne Boleyn, l'une des plus célèbres reines d'Angleterre. L'histoire raconte l'accession au pouvoir d'Anne Boleyn, à travers l'alcôve du roi.
Rivalités, complots, sentiments, trahisons, tous les ingrédients d'un mélodrame captivant sont réunis. Les costumes sont magnifiques et parfaitement reconstitués. Les acteurs sont bons, en particulier Natalie Portman, dans son rôle d'intrigante aux dents longues. Elle porte le film de bout en bout, et rend le personnage de garce d'Anne Boleyn quasiment attachant.
 
Anne Boleyn
Mary Boleyn
L'une des principales critiques faites à ce film se situe au niveau de la véracité historique. Connaissant mal l'histoire des Tudors, je ne mesure pas à quel point le propos est romancé, mais je n'ai pas été particulièrement gênée. Il me semble qu'on comprend tout de suite ce qui relève de la superproduction et sert les ressorts dramatiques. Ce que je regrette plus, c'est que les personnages, en particulier Anne Boleyn, ne soient pas plus approfondis sur le plan psychologique.
Celle qui, par son destin tragique, sera considérée comme une martyre par les Protestants me paraît pourtant intéressante et riche. Ni bonne ni vraiment mauvaise, pleine de dignité (son discours et son auto-dérision lors de son exécution furent admirables)...
Les historiens sont encore partagés sur sa culpabilité, mais les plus réputés d'entre eux plaident pour son innocence.
J'ai également déploré le fait que le film soit réduit à la rivalité entre les sœurs Boleyn et à la disgrâce de la reine, laissant de côté tout le règne d'Anne Boleyn. On ne montre pas  la souveraine, qu'elle fut ni ce qu'elle apporta. Sur le plan religieux, par exemple. C'est quand même à cause d'elle que l'Angleterre est devenue anglicane...
En revanche, ce que ce film retranscrit bien, c'est la misogynie de l'époque, la place des femmes réduites à divertir les hommes, et pour les reines, à donner un héritier au royaume.

 

Au final, je n'ai pas senti les deux heures du film passer, et surtout il m'a donné envie d'en savoir plus sur Anne Boleyn, ainsi que sur sa fille, la future Elizabeth Iere, grande reine s'il en fut... Et cela devrait être, il me semble, l'une des principales qualités d'une œuvre historique. Donner envie d'en savoir davantage et de connaître la vraie Histoire...
Deux soeurs pour un roi (actrices)

 

 

Fiche technique

Date de sortie cinéma : 2 avril 2008
Disponible en DVD depuis le 25 novembre 2008
Réalisé par Justin Chadwick
Avec Natalie Portman, Scarlett Johansson, Eric Bana...
Titre original : The Other Boleyn Girl
Genre : Drame, Historique
Durée : 1h55min
Année de production : 2008

Images : dans l'ordre, de haut en bas : affiche du film, puis à gauche,
Mary Boleyn, à droite, Anne Boleyn, image du film.