La Chambre d'Ambre

Back Vous êtes ici : Accueil Un peu d'Histoire Des prématurés célèbres

Un peu d'Histoire

Des prématurés célèbres

Anne GeddesQuel est le point commun entre les personnes suivantes ? Napoléon Bonaparte, Hortense de Beauharnais, Isaac Newton, Charles Darwin, Victor Hugo, Voltaire, Albert Einstein, Henri IV...
Ce sont des prématurés.

Il y a quelques jours, le 17 novembre exactement, a eu lieu la la 3e journée mondiale de la prématurité.
Elle a été créée en 2009, à l'initiative de l'association SOS Préma, qui, comme son nom l'indique, oeuvre pour la cause de la prématurité en France : prévention, suivi des grossesses à risque, prise en charge des familles. 
J'ai décidé d'en parler ici, même si la date est dépassée parce que c'est une cause qui me tient à coeur.

Chaque année, ce ne sont pas loin de 65000 enfants qui naissent prématurément en France, soit plus de 8 % du total des naissances. Est considérée prématurée une naissance survenant avant la fin du 8° mois de grossesse, soit 37 semaines d'aménorrhée. Dans le monde, un bébé sur dix naît avant terme.

La prématurité est une épreuve difficile à vivre, que ce soit avant (l'hospitalisation pendant la grossesse), pendant (accouchement et retour de couches) et après (retour à la maison pas souvent aisé, surtout quand il s'agit de grands prématurés). Elle est généralement vécue comme un traumatisme par les parents. Les services de néonatalogie prévoient d'ailleurs un accompagnement des parents par un psychologue.
Choc d'une grossesse interrompue avant l'heure, d'un accouchement en urgence, d'une séparation de la mère d'avec son bébé, puis du suivi en néonatalogie, avec son lot de tubes et de tuyaux effrayants.

Mais je ne souhaite pas noircir le tableau. Au-delà du traumatisme, un enfant prématuré reste un don, un miracle. Tout ce dont il a vraiment besoin, c'est que vous l'aimiez.
La médecine néonatale a fait des progrès considérables, et des bébés de 24 semaines peuvent désormais être sauvés. Certains ont des séquelles plus ou moins graves, mais d'autres sont des champions. Les prématurés sont des battants. Ils ont beaucoup de mérite : séparés de leur mère à peine nés, très fragiles puisque leur organisme n'a pas "terminé" son développement (ce qui explique les retards dans les acquisitions et certaines séquelles). Et pourtant, quelques mois plus tard, on les retrouve souvent en pleine forme et se portant comme un charme.

A ceux-là, je voudrais dédier cet article. A ceux aussi qui sont allés rejoindre les anges et qui, tels des ange-gardiens, veillent sur leurs parents de là où ils sont.

Aux parents de prématurés qui se sentent parfois dépassés, ne baissez pas les bras, et dites-vous que ce n'est pas parce que votre bébé a eu des débuts difficiles qu'il ne sera pas heureux et ne réalisera pas de grandes choses.
Ne désespérez pas s'il met du temps à marcher, à parler, ou même si plus tard, il a des difficultés scolaires. Après tout, même certains bébés nés à terme font leurs acquisitions "tard". Chaque enfant a son propre rythme, qu'il faut respecter. Les pédiatres ne parlent d'ailleurs pas de "retards" pour les prématurés mais de "décalages". Le terme de "retard" serait paradoxal car ils sont "en avance" !

Vous devez être fier de cet enfant qui à peine né a dû lutter pour vivre, pour respirer, pour prendre sa première tétée... Qui sait, il figurera peut-être sur la liste des grands hommes. :)

Association SOS Prema
6 rue Escudier
92100 Boulogne-Billancourt
http://www.sosprema.com

Crédit photo : Anne Geddes