Back Vous êtes ici : Accueil Lieux de rêve

Lieux de rêve

Réussir son voyage aux Etats-Unis avec un bébé : formalités, conseils, destinations...

Voyager avec un bébé est possible mais attention, pas n'importe où, ni dans n'importe quelles conditions, au risque de transformer le périple en mauvaise expérience. Les Etats-Unis font partie de ces pays "baby-friendly" où voyager avec son bébé ne rime pas forcément avec galère ou cauchemar. Pour l'avoir personnellement vécu et ce, à plusieurs reprises, voici mes conseils et mon retour d'expérience pour réussir son voyage aux USA avec un bébé en toute tranquillité.

Formalités pour aller aux USA avec un bébé

La première étape pour un voyage zen aux Etats-Unis, c'est de bien effectuer les formalités avant le départ. Voici les documents dont votre bébé aura besoin pour se rendre aux USA :

1- Un passeport valide, à son nom : s'il n'en possède pas, vous pouvez obtenir ce passeport à la mairie de votre domicile. Votre bébé devra être présent à vos côtés lors de la demande de passeport.

Lire la suite...

Le Hameau de la Reine : la vie champêtre de Marie-Antoinette

Le Hameau de la Reine est une dépendance du Petit Trianon située dans le parc du château de Versailles. Composé d'une ferme, d'une exploitation agricole, d'un moulin et de maisons, le Hameau de la Reine fut commandité par Marie-Antoinette dans un but de promenade et comme un lieu de réception pour ses proches. L'idée était de mener, non loin du château, une vie rustique proche de celle des paysans. Cette idée était liée à l'intérêt du XVIIIe siècle pour les sciences agricoles et le retour à la nature. La vocation de ce domaine était également pédagogique pour les enfants royaux. Marie-Antoinette ne fut d'ailleurs pas la seule membre de la famille royale à posséder un tel hameau : le prince de Condé jouissait d'un hameau au château de Chantilly dont elle s'inspirera, la duchesse d'Orléans disposait d'une ferme anglaise et d'un village russe dans son domaine du Raincy. Enfin, la comtesse de Provence, belle sœur de la reine, possédait à Montreuil un hameau de douze maisons. On comprend mieux pourquoi Marie-Antoinette voulut avoir le sien. C'est l'architecte Richard Mique qui fut chargé de le dessiner.

Jusqu'à aujourd'hui court le cliché tenace selon lequel Marie-Antoinette était frivole et ne pensait qu'à ses plaisirs. Si vous avez lu mon roman Le Destin d'une couronne, vous savez que rien n'est plus faux : cela avait peut-être un fond de vérité quand elle était jeune dauphine (rappelons qu'elle arriva à Versailles à l'âge de 14 ans et demi, et devint reine à 18 ans...). Cela n'était plus du tout vrai lorsqu'elle devint mère. L'intérêt - rare pour l'époque - qu'elle porte à ses enfants et à leur éducation a profondément modifié son comportement. Voici une de ces leçons de bienfaisance que Marie-Antoinette aimait prodiguer à ses enfants :

Lire la suite...

La Louisiane, l’Amérique française !

Nouvelle-Orléans, jazz, cajuns, bayous, plantation, Bâton rouge, Lafayette, alligator, Katrina, tabasco… Autant de mots pour décrire la LOUISIANE ! La Louisiane est une terre chargée d'histoire. Située au Sud des États-Unis entre le Texas, l'Arkansas et le Mississippi, la Louisiane est le berceau d’une culture multiraciale. Peuplée successivement par les Amérindiens, Européens, Africains, Américains, la Louisiane ne peut vous laisser indifférent. Sa capitale Bâton-Rouge doit son nom aux poteaux de couleur rouge (sang d'animal) qui délimitaient les territoires de deux tribus d'Indiens à l'époque.

Petit tour historique

La Louisiane était une colonie française. Découverte par Robert Cavelier De Lasalle en 1682 (en longeant le fleuve Mississippi), cette région encore inconnue était déjà habitée par les Amérindiens. De Lasalle lui donna le nom de Louisiane en l'honneur du roi Louis XIV. En 1699, le Sieur d'Iberville fonda la première colonie française. La Louisiane fut cédée aux espagnols en 1763, puis reprise par les Français au début du XIX siècle. En 1803, Bonaparte décida de vendre cette terre aux Américains. La Louisiane a été le cadre de la traite des esclaves qui laisse encore aujourd'hui des traces dont les grandes plantations de coton et de canne à sucre, qui firent à une époque la prospérité de cette région.

Lire la suite...

La Petite Venise : quand le château de Versailles avait sa flotte de bateaux

Saviez-vous qu'il existait, au sein du parc du château de Versailles, un quartier aujourd'hui disparu,  nommé  "La Petite Venise" ? Construit sous le règne de Louis XIV, la Petite Venise était un ensemble de bâtiments, situé à l'extrémité orientale du Grand Canal, près du bassin d'Apollon, à mi-chemin entre Trianon et le château de Versailles. Il était destiné à abriter les logements et le chantier de construction du personnel travaillant au maniement, à l'entretien et à la construction de la flottille naviguant sur le Grand Canal.

La flotte du Grand Canal

L'ensemble des bâtiments de la Petite Venise fut construit selon les standards de l'architecture militaire de l'époque : une forme rectangulaire fermée avec une cour intérieure centrale répartie en différentes zones d'activité (logement, stockage, ateliers).

Le nom de "Petite Venise" fut attribué à ce quartier en référence aux quatre gondoles vénitiennes offertes par le Doge de Venise - avec leur gondoliers - au Roi-Soleil. Outre des gondoles, le Grand Canal accueillait toute une flottille de bateaux royaux : un trois-mâts (« Le Grand Vaisseau »), une galère, des chaloupes, des galiotes, des brigantins et deux yachts d'Angleterre. C'était un petit port en réduction. Ces bateaux typiques des régions françaises ou de pays étrangers étaient fabriqués dans leur lieu d'origine, démontés puis acheminés à la Petite Venise où ils étaient ré-assemblés. Des matelots, des charpentiers et des calfats travaillaient donc en permanence sur ces embarcations, faisant de ce quartier de Versailles un chantier naval.

Lire la suite...

Comment faire le tour du monde en famille en voyageant en France ?

Vous rêvez de faire le tour du monde mais cela est trop compliqué à organiser avec des enfants ? Consolez-vous, il n'est pas obligatoire d'aller à l'autre bout du monde pour se dépayser. Nous avons concocté pour vous une sélection de 10 destinations à découvrir en famille qui vous donneront l'impression d'être à l'étranger, sans quitter l'Hexagone.

1. La Statue de la Liberté à Paris

Nul besoin d'aller à New York pour admirer la statue de la Liberté, offerte aux Etats-Unis pour célébrer le centenaire de leur indépendance. Le célèbre monument a été entièrement financé et conçu en France. Heureusement, on en a conservé une réplique miniature en France. Elle se trouve à Paris, à l'extrémité de l'île aux Cygnes, au niveau du pont de Grenelle, non loin des ateliers qui ont vu naître son illustre aînée. Vous pourrez ensuite prolonger votre séjour à Paris sur le thème new-yorkais en savourant un burger ou un bagel à The Paris Diner, un diner américain typique, niché au pied de la tour Montparnasse. Vos enfants adoreront !

Lire la suite...

Premier voyage aux Etats-Unis : Où aller ? Que visiter ?

Autant vous prévenir tout de suite : il vous sera impossible de visiter tous les incontournables des États-Unis en un seul voyage. Ce territoire, qui fait 17 fois la France, est si riche et si vaste qu'on pourrait y retourner chaque année et redécouvrir ce pays aux mille facettes à chaque fois : grands espaces, sites naturels époustouflants, déserts, forêts à perte de vue, bâtiments gigantesques, villes extraordinaires, parcs d'attractions... Que vous soyez plutôt citadin, attiré(e) par la culture, la nature ou le sport, les États-Unis vous feront vivre des expériences uniques. Nous avons fait plusieurs séjours en Amérique et voici nos conseils pour un premier voyage aux USA.

Avant de partir : préparatifs et organisation du voyage

Un voyage réussi commence par une bonne planification, idéalement 4 à 6 mois à l'avance. Prenez le temps de bien organiser votre séjour. Pour commencer, voici quelques formalités à accomplir :
- Faites une demande de passeport à la mairie : si vous n'en avez pas ou s'il n'est plus valide (il doit l'être au minimum 6 mois après le voyage). Attention, cette formalité peut prendre 15 jours.
- Faites une demande d'autorisation ESTA : Le formulaire ESTA concerne les ressortissants des pays bénéficiaires du Programme d'Exemption de Visa dont font partie la France, la Belgique, la Suisse, Monaco et le Luxembourg arrivant par avion aux USA, même pour un transit. Vous pouvez effectuer cette démarche en ligne. Le papier sera valable deux ans.
- Vérifiez que vous avez bien une assurance santé qui vous couvrira pendant votre séjour car les frais d'hospitalisations sont très élevés aux États-Unis.
- Établissez les grandes lignes de votre circuit : ville d'arrivée, de départ, étapes...
- Achetez vos billets d'avion : évitez de le faire le week-end où les prix sont plus élevés.
- Réservez vos hôtels ou hébergements : les tarifs sont chers dans des villes comme New York, n'hésitez pas à sortir des sentiers battus (en logeant à Harlem, par exemple, qui s'est embourgeoisé)
- Louez une voiture le cas échéant : si vous comptez visiter plusieurs villes éloignées.
- Affinez votre circuit par journée (activités, visites, excursions...) après avoir consulté des sites et guides de voyage

Lire la suite...

Macau, un petit coin de Portugal en Asie

Avant-port portugais en terre chinoise, Macao incarne à la perfection la rencontre de la Chine et du Portugal, de l’Asie et de l’Occident. Une fusion réussie entre deux cultures, qui a été couronnée par une entrée de son centre historique à l'UNESCO. Ce patrimoine culturel et historique unique est ainsi décrit, comme un « centre historique qui offre un témoignage unique de la rencontre d'influences esthétiques, culturelles, architecturales et technologiques entre l'Orient et l'Occident ».

Les plus beaux exemples d’architecture coloniale sont situés autour de deux places relativement proches : Largo do Senado et Largo do Santo Agostinho. Les ruines de la cathédrale St Paul, datant du XVIème siècle, sont devenues le symbole de la ville de Macao. Le Monte Forte, situé sur une colline surplombant la ville, rappelle quant à lui la présence des défenses militaires portugaises… La balade jusqu'au sommet vous offrira un beau panorama sur la ville et vous permettra de visiter le Musée Macao.


Qu'en est-il de la gastronomie ? Eggtart, minchi à la mode macanaise (mélange de viande hachée et de pomme de terre), cozido a la portugaise (viandes braisées aux légumes), « galinha à Portuguesa » (poulet portugais)… En dégustant ces spécialités locales, vous découvrirez une gastronomie locale également empreinte des deux influences (on parle de cuisine macanaise).

Lire la suite...

Les 10 meilleurs parcs d'attractions en France et alentours

On la connaît dans le monde entier pour la richesse de son patrimoine historique et culturel, pour ses belles régions et ses paysages à couper le souffle, mais saviez-vous que la France est le pays européen qui concentre le plus de parcs d'attractions sur son territoire ? On en trouve dans toutes les régions de l'Hexagone, dont le célèbre Disneyland Paris, plus grand parc d'attraction d'Europe, mais qui est loin d'être le seul à valoir le détour. Si vous avez des enfants et que vous vous demandez dans quel parc de loisirs les emmener, découvrez notre best-of des meilleurs parc d'attractions de France et des environs. Nous ne faisons figurer dans cette sélection que les parcs que nous avons effectivement testés et validés. Cette liste n'est donc pas exhaustive et est éminemment subjective (les parcs ne sont pas classés par ordre de préférence).

1. Disneyland Paris et Walt Disney Studios

Le parc Disneyland est la première destination touristique d'Europe, avec en moyenne entre 15 et 16 millions de visiteurs par an. Non loin de là, le Walt Disney Studios est un second parc dont l'univers est centré sur le monde du cinéma et de la télévision. Malgré l'afflux de touristes, ces deux parcs sont incontournables et à faire au moins une fois dans une vie (bien qu'ils soient largement inférieurs aux parcs Disneyland des Etats-Unis...). C'est l'un des parcs d'attractions les plus réussis en termes de décoration, d'ambiance, de magie... On vous conseille de faire les deux parcs en combo (quitte à ne pas tout faire à chaque fois). Rares sont ceux qui peuvent rivaliser avec lui. Pour éviter que votre expérience ne soit rendue désagréable par la foule, allez-y un jour de semaine, hors vacances scolaires. Sinon, c'est queues de 1 heure aux attractions-phare assurées ! Pas glop.
Site web : www.disneylandparis.fr

Lire la suite...

Que visiter à Innsbruck : Top 10 des activités incontournables pour un séjour à Innsbruck et au Tyrol

Innsbruck, la perle du Tyrol, est la capitale d'une splendide région au cœur des Alpes. Séduits par la beauté des stations de ski, de nombreux touristes passent pourtant à côté de la ville d'Innsbruck. Ils font erreur parce que la ville autrichienne, aussi agréable en hiver qu'en été, a beaucoup plus à offrir qu'il n'y paraît. Pourquoi faut-il visiter Innsbruck ? Et quels sont les incontournables pour un week-end ou un court séjour à Innsbruck ?

Pourquoi faut-il absolument visiter Innsbruck ?

Tout d'abord, parce que Innsbruck (qui signifie « Le pont sur l'Inn ») est une ville au charme irrésistible. Plongée au cœur d'un éblouissant décor de montagnes et de vallées, de villages pittoresques, Innsbruck est une destination de rêve. Sa vieille ville est magnifique et brille par ses monuments de choix. C'est une cité culturelle, dotée de jolis musées. Vous marcherez sur les traces de Napoléon Ier ainsi que celles des Habsbourg. Innsbruck est aussi une ville sportive, réputée pour ses domaines skiables. Outre le ski, c'est également le paradis du deltaplane, du snowboard et du parapente, de l'escalade et l'alpinisme. Enfin, la capitale du Tyrol est dynamique et étudiante, affichant une joie de vivre contagieuse. Si vous visitez la région, vous pouvez choisir Innsbruck comme point de chute, loger dans un hébergement de charme ou un des nombreux Innsbruck Hotels de cette belle cité et rayonner dans les environs.

Lire la suite...