Back Vous êtes ici : Accueil Lieux de rêve L'impératrice Sissi et Madère

Lieux de rêve

L'impératrice Sissi et Madère

Dans quelques jours, je passerai des vacances sur l'île de Madère. Et j'ai hâte ! Celle qu'on surnomme "la Perle de l'Atlantique" ou encore "l'île aux fleurs", le "jardin flottant", en raison de la profusion de fleurs qui y poussent, fait partie des 20 meilleures destinations en Europe selon le site TripAdvisor. L'objet de cet article n'est pas de vous faire une présentation détaillée de Madère, car il en existe déjà de nombreuses sur la toile, mais de vous parler de Sissi et Madère. Ceux qui connaissent un peu l'impératrice d'Autriche, Elisabeth de Wittelsbach, alias Sissi, savent qu'elle aimait beaucoup cette île. Je vous explique pourquoi.

Madère, une île prisée des aristocrates

Le climat exceptionnel de Madère, où, selon l'écrivain Paul Morand : "l'été vient passer l'hiver", a fait de cette île paradisiaque de l'océan Atlantique un lieu de villégiature à la mode au sein de la bonne société, au même titre que la Côte d'Azur. Ainsi, plusieurs membres de la famille impériale d'Autriche (les Habsbourg) firent des séjours à Madère. On s'y rendait également pour se faire soigner. Ce sont les récits enthousiastes de l'archiduc Maximilien de Habsbourg et la vue des incroyables orchidées qu'il rapporta de son voyage qui incitèrent sa belle-sœur, Sissi, à s'y rendre en 1860.

Sissi à Madère

Contrairement à l'image glamour et enjouée véhiculée par les films Sissi avec Romy Schneider, Elisabeth d'Autriche était une souveraine mélancolique et tourmentée. Elle souffre dans la cage dorée du palais de la Hofburg, à Vienne. Les pesanteurs du protocole, de l'étiquette et des intrigues de cour, ainsi que la rigidité de sa belle-mère, l'archiduchesse Sophie, la plongent dans le désespoir. Elle pleure et tousse beaucoup. Bien que son époux, l'empereur François-Joseph l'aime éperdument, le mariage de Sissi ne la rend pas heureuse. Rien que pour voir ses yeux briller de nouveau, François-Joseph laisse partir sa femme pour Madère, dans l'espoir que ce séjour lui rendra le sourire. Certains pensent que Sissi a choisi Madère pour s'éloigner géographiquement de son mari, avec qui elle s'entend de moins en moins. Sissi fait beaucoup d'exercice (longues marches à pied et gymnastique), mais cela n'améliore pas son état mental. Pour aller mieux, les médecins lui recommandent de se rendre dans un pays plus chaud. La reine Victoria met à disposition de Sissi le yacht royal Victoria et Albert à Anvers. Sissi a 23 ans. Elle a déjà deux enfants mais ils lui ont été arrachés par sa belle-mère. Elle est traquée par des espions de l'archiduchesse Sophie.

Néanmoins, le voyage se déroule bien, malgré la tempête. Dès son arrivée à Madère, Sissi se sent mieux : elle ne tousse plus et reprend des forces. Elle fait aménager un tunnel de toile pour aller de son logis à la mer sans être vue, afin d'éviter les médisances. Cette sportive accomplie va parcourir l'île et être charmée par ses paysages spectaculaires. Elle s'occupe de ses perroquets et de ses chiens, joue de la mandoline, aux cartes. Elle séjourne dans un logement traditionnel typique de Madère, une quinta. Une statue la représente aujourd'hui, dans les jardins du Casino où se trouvait jadis la Quinta Vigia, où Elisabeth d'Autriche fit son premier séjour. Les mois qu'elle passe à Madère sont enchanteurs. Madère deviendra dès lors sa destination de voyage préférée.

Au printemps 1861, Sissi rentre à Vienne après plusieurs mois d'absence, bien qu'elle n'en ait aucune envie, elle retrouve son mari et ses enfants, qu'elle n'a pas vus depuis cinq mois. Quelques jours après son retour, l'impératrice retombe malade, et son mal est encore plus fort qu'auparavant. Elle souffre d'insomnie, s'astreint à un régime draconien pour ne pas grossir. Elle interdit à son mari François-Joseph d'entrer dans sa chambre. Les médecins pensent que la mort de l'impératrice est proche... Aujourd'hui, on parlerait de dépression nerveuse, de neurasthénie et d'anorexie mentale. On l'envoie à Corfou, où elle restera deux ans.

Dès lors, l'impératrice Sissi cherchera à s'éloigner de plus en plus souvent de Vienne, délaissant sa famille et ses devoirs de représentation selon ses détracteurs. Elle reviendra à Madère après la mort de son fils Rodolphe et résidera à l'hôtel Reid's, un palace à l'esprit british à Funchal, la capitale de Madère, où vous pouvez prendre le thé en compagnie de ladies et de gentlemen, comme le firent Winston Churchill et Sissi en leur temps...

Il est maintenant possible de suivre les traces de Sissi à Madère avec des agences touristiques.

 

Photos :
1 : Vue de Madère 
2 : Image du film Sissi face à son destin, scène à Madère
3 : Sissi à Madère, avec ses dames d'honneur Mathilde Windischgrätz, Lily Hunyadi, et sa sœur Hélène (à ses pieds)

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :